contact
téléphone

UN AN DE COVID : impacts humains, organisationnels et immobiliers pour les entreprises

25 septembre 2020
Un an de COVID quels sont les impacts humains, organisationnels et immobiliers pour les entreprises ?

Après 1 an de pandémie, de confinements répétés et de télétravail imposé, Arthur Loyd fait le point en s’appuyant sur de nombreuses études et de précieux témoignages récoltés…

Envahissant nos habitations en mars 2020 et entrainant des modes d’organisation difficiles, le télétravail partiel s'impose comme une composante de la vie des entreprises dans le "monde d'après". Il est d'autant plus primordial pour les sociétés désireuses d’instaurer ce mode de travail à long terme, de rester vigilantes quant aux conséquences psychologiques et sociales que ce dernier pourrait entrainer chez les collaborateurs.

Après 1 an de pandémie, de confinements répétés et de télétravail imposé, Arthur Loyd fait le point sur l’état psychologique des actifs français, l’organisation des entreprises et l’impact causé sur l’immobilier de bureaux en s’appuyant sur de nombreuses études et de précieux témoignages récoltés en mars dernier… 

Nous l’observons depuis un an maintenant, le distanciel présente de nombreux avantages pour l’employeur comme pour le salarié : réduction des dépenses de l’entreprise, gestion du temps et autonomie, baisse des interruptions et du parasitage de bureau … Mais il engendre également de nombreux risques psycho-sociaux…

La crise du covid et ses répercussions

 

4 SALARIÉS SUR 10 SATURENT DU TÉLÉTRAVAIL*…

Alors même que les attentes en terme d’équilibre de vie ne cessent de croître, le surinvestissement en télétravail pose un réel enjeu de santé et de bien-être et concerne autant les managers, constamment sur le qui-vive, que leurs collaborateurs.

(*source : empreinte humaine)

les limites du teletravail

 

UNE TENDANCE D’AUTANT PLUS FORTE CHEZ LES JEUNES…

Si seulement 37% des télétravailleurs jugent le travail à distance « moins efficace » que le présentiel, 70% des 18-34 ans -une majorité écrasante- exprime le besoin de retourner au bureau (enquête Odoxa).

les salariés face à la crise sanitaire

De manière générale, le bureau reste le lieu d'activité privilégié des salariés.

Une enquête menée par Deskeo révèle que “76% des personnes interrogées regrettent leurs bureaux”.

Seul bémol, 56 % des actifs appréhendent le respect des règles sanitaires et redoutent le retour en entreprise, selon une étude Malakoff Humanis.

Un enjeu de taille pour les entreprises, qui vont devoir passer du smart building au safe building …

Mais où et comment allons-nous travailler dans un monde post-Covid ?

Désormais perçu comme un univers collaboratif, le bureau, tel qu’on le connaissait avant la pandémie, laisse place à une organisation du travail en deux temps :

-Le distanciel pour les tâches individuelles

-Le présentiel pour assurer le travail d’équipe, la cohésion, et la créativité.

En outre, les entreprises devraient désormais miser sur une stratégie plus hybride dans laquelle siège social plus flexible et plus central, télétravail et tiers-lieux cohabitent…

 

Les plus téléchargés

La crise du Covid-19 a transformé les modes de travail

COVID-19 x Bureaux : comment réaliser des économies en 2021 ?

La crise du Covid-19 a indéniablement transformé les modes de travail avec notamment, la démocratisation du télétravail à grande échelle. Mais le bureau n’a pas dit son dernier mot !

Découvrez le Baromètre édition 2020 attractivité des métropoles francaises

Baromètre 2020 - Enseignements clés & téléchargement

Attractivité des métropoles françaises & dynamisme des territoires